Rubrique :  La prothèse

Stabilisation des prothèses amovibles complètes

Les prothèses amovibles sur implants permettent de stabiliser une prothèse amovible totale (dentier) en les fixant sur des implants prévus pour cette opération.

 

Dans quels cas utiliser une prothèse sur implants ?

  • Lorsque les patients doivent porter une prothèse complète mais ne sont pas en mesure de bénéficier d’une prothèse fixe sur de nombreux implants, pour deux raisons : anatomique (volume osseux insuffisant) ou économique.
  • La prothèse fixée sur des implants ne bouge, pas apportant ainsi un confort et une fiabilité au patient. Les prothèses traditionnelles qui s’appuient sur les gencives et l’os de la mâchoire ont tendance à s’amincir et se résorber au fil du temps (cela arrive souvent chez les personnes âgées). La prothèse n’est plus ajustée à la gencive et bouge, provoquant chez le patient une sensation très désagréable lors de la mastication. Les prothèses de la mâchoire inférieure sont spécialement touchées par cette dégradation progressive.
  • Sur le plan biomécanique, les tissus de soutien de la bouche (ostéofibromuqueux) assurent le maintien de la prothèse. Les implants permettent une rétention complémentaire de la prothèse amovible.

 pac

Quels sont les principes d’une prothèse sur implant ? 

  • Suite au choix du dispositif, 2 à 4 implants sont posés lors d’un premier rendez- vous. 
  • Le dispositif est mis en place après une période d’ostéointégration qui dure de 3 à 4 mois. Pour fixer les attaches, la partie de la prothèse qui est en contact avec la gencive doit être creusée.

 

Quels sont les différents systèmes d’attachement pour fixer la prothèse ? 

  • Les boutons pression : la prothèse se clipse directement sur les implants dentaires avec une partie mâle vissée sur l’implant et une partie femelle placée dans la résine de la prothèse.?Ce système est utilisé si la zone de contact entre la gencive et l’appareil n’est pas suffisante, pour la mâchoire inférieure ou supérieure. Il représente une bonne protection contre les forces de retrait.
  • La barre d’Ackerman : les implants sont reliés par une barre qui assure la contention des piliers et la tenue de la prothèse. La prothèse se fixe sur cette barre. Le dentier comporte des attaches ou cavaliers qui viennent se clipser sur la barre. Ce système est particulièrement utilisé pour le maxillaire inférieur, car il maintient l’aspect esthétique et assure la fonction mastication. Cependant, il est conseillé de remplacer (en fonction de leur état), les attachements pour toujours assurer la stabilité de l’appareil.
 

A retenir

  • En cas de sensation de gène de la prothèse, consultez rapidement votre chirurgien-dentiste.
  • Les systèmes de rétention sur implants sont compatibles avec les prothèses amovibles transitoires, telles que les prothèses complètes d’usage.

Dernière mise à jour le 10/03/2016