Techniques de chirurgie muco-gingivales avec apport de gencive : la greffe épithélio-conjonctive

Les techniques avec apport de gencive encore appelées « greffes de gencives » font appel à un second site opéré dit le site donneur.

Le principe est de prélever de la gencive où le patient en possède en excès et de la placer au niveau des récessions qui seront alors considérées comme le site receveur. Les deux zones principalement utilisées pour le prélèvement de la gencive sont le palais et la tubérosité maxillaire (petit bourrelet de gencive en arrière de la dernière molaire de la mâchoire supérieure).

 

On distingue deux grands types de greffe :

  •  Les greffes épithélio-conjonctives

La greffe épithélio-conjonctive est indiquée dans les zones non concernées par l’esthétique, c’est à dire la mâchoire inférieure. Le site donneur se trouve dans la partie superficielle du palais.

Prélèvement épithélio-conjonctif palatin
 

 

  • Les greffes de conjonctif enfoui

Ce type de greffe est utilisé pour modifier et augmenter la quantité de gencive afin de la renforcer plus que pour recouvrir des récessions (Greffe épithélio-conjonctive).

 

 

 

A retenir

  • Les greffes de gencive font appel à un second site appelé le site donneur.
  • On a deux types de greffe de gencive.
  • La greffe épithélio-conjonctive est indiquée dans les zones non concernée par l’esthétique.

Dernière mise à jour le 10/03/2016